Une chaudière électrique est une excellente solution pour chauffer votre maison ou vos locaux professionnels. Surtout dans les petites maisons et appartements bien isolés et à consommation de gaz relativement faible, la chaudière électrique peut rapidement devenir plus intéressante que la chaudière à gaz naturel. Cependant, l’utilisation d’une chaudière électrique présente à la fois des avantages et des inconvénients :

Points positifs et points négatifs

Le chauffage électrique est une bonne idéeSi vous placez un chauffage électrique dans chaque pièce de votre maison, il faut beaucoup d’électricité pour la chauffer. Vous consommez peut-être moins de gaz, mais beaucoup plus d’électricité. Par conséquent, votre facture énergétique totale augmentera rapidement et considérablement. Néanmoins, le chauffage électrique n’est pas toujours une mauvaise idée. Si vous n’êtes pas à la maison pendant la journée et que vous n’utilisez votre bureau que le soir, par exemple, il n’est pas très efficace de régler le thermostat du chauffage central à 21 degrés. Dans un tel cas, un petit chauffage électrique peut être très agréable et relativement efficace sur le plan énergétique. Si vous allumez le chauffage central pour une ou plusieurs autres pièces en même temps, un chauffage électrique n’entraînera bien sûr aucune économie.

La chaudière de chauffage central électrique

La chaudière électrique est de plus en plus répandue. Elle constitue l’un des moyens les plus simples de chauffer une maison. Elle se distingue également par le confort offert, puisqu’elle s’avère être plus silencieuse (pas de bruit de ventilateur, pas de bruit de compresseur (comme dans une pompe à chaleur géothermique), pas de bruit à l’extérieur (comme pour les pompes à chaleur air/eau)

Les étapes de fonctionnement de la chaudière électrique

Le fonctionnement d’une chaudière électrique est assez simple. Pensez par exemple à un thermoplongeur, vous avez un élément sur lequel vous mettez du voltage, l’élément se réchauffe et donc aussi l’eau où se trouve l’élément.