samedi, janvier 19

Assurance pour une moto 125 cc

Si vous voulez acheter une moto de 125 cc, vous avez une grande variété d’options à choisir, du type scooter classique, à la nue, qui peut voir une grande partie de la mécanique du véhicule. Ces motos peuvent être pilotées avec une licence A1 pour autant qu’elles ne dépassent pas 11 KW. Ils peuvent également être transportés avec le permis B1 pour autant qu’ils aient plus de 3 ans de permis et que la moto ne dépasse pas 15 CV. Quel que soit votre choix, rappelez-vous que votre véhicule doit toujours être assuré. L’assurance moto 125 cc est essentielle pour conduire votre moto. Ne pas le faire, c’est enfreindre la loi, vous recevrez des amendes ou des sanctions.

Dès que vous décidez d’acheter un vélo 125 cc, vous devez commencer à chercher une assurance appropriée. L’assurance de base moto couvre la responsabilité civile obligatoire, qui protège les tiers contre les accidents dont vous êtes responsable. Le plus souvent, cette responsabilité peut être étendue du montant couvert. D’autre part, les meilleures polices de base incluent l’assistance juridique, judiciaire et extrajudiciaire de l’assuré. Il ajoute également la défense pénale et la réclamation pour les dommages subis par le coureur en tant que piéton.

Une garantie très intéressante dans l’assurance de base est l’assurance du conducteur, qui couvre les soins de santé du conducteur autorisé et l’aide psycho-émotionnelle en cas d’accident de la circulation ou de vol avec intimidation. Cette garantie de souscription supplémentaire comprend également le versement d’une indemnité en cas de décès ou d’invalidité permanente, ainsi que des conseils aux bénéficiaires de la police dans le cadre de procédures administratives en cas de décès du conducteur.

L’assurance responsabilité civile moto étendue est également une solution fantastique pour les motos 125 cc. Elles incluent toutes les garanties précédentes et en ajoutent d’autres très intéressantes, comme l’assistance voyage à partir du kilomètre zéro. Elle résout également les questions relatives aux procédures administratives, aux questions juridiques liées aux motocyclettes et aux infractions au code de la route.

Une autre garantie très intéressante qui envisage ce type d’assurance est la défense en matière d’amendes de circulation, qui comprend le traitement des recours administratifs et exécutifs pour les infractions routières.

Les conducteurs les plus exigeants auront tout cela et bien d’autres encore avec l’assurance tous risques avec franchise, qui est particulièrement recommandée pour les propriétaires de motos neuves ou de grande valeur.

L’assurance moto 125 cc est un élément essentiel pour pouvoir conduire l’esprit tranquille. Il ne vous reste plus qu’à choisir celui qui répond le mieux à vos besoins.

En conséquence de la forte circulation dans les grandes villes et des embouteillages désespérés, l’achat de motos a augmenté récemment, avec un protagonisme particulier pour ceux qui ne dépassent pas les 125 cc, puisqu’ils peuvent être conduits avec le permis voiture. Comme dans le cas des automobiles, il est obligatoire d’avoir une assurance valide pour pouvoir conduire une moto, il est donc essentiel de connaître les clés lors de la location de ce produit. BBVA découvre tout ce que vous devez savoir sur l’assurance pour une moto 125 cc.

Compte tenu de la possibilité de conduire ce type de véhicule avec le permis B traditionnel, il est très courant que le profil du cocontractant soit celui d’une personne ayant de l’expérience dans l’automobile, mais novice dans le monde des deux roues. Toutefois, ce n’est pas toujours le cas, car il y a aussi des personnes ayant une grande expérience dans les deux types de véhicules et d’autres qui ont un accès direct à leur moto avec le permis A1, spécifique aux motocyclettes.

 

Qu’est-ce qui détermine le prix de l’assurance ?

Bien qu’il s’agisse de véhicules différents, les facteurs qui déterminent le prix de l’assurance moto sont très semblables à ceux utilisés pour établir le coût d’une police moto.

Par conséquent, l’expérience, déterminée par l’âge, ainsi que l’historique des réclamations de l’entrepreneur seront fondamentaux. Le véhicule lui-même et ses caractéristiques sont évidemment un facteur crucial. Dans ce cas, il s’agit d’une cylindrée ne dépassant pas 125 cc, mais l’âge du véhicule, ainsi que ses performances et donc son prix, sont des éléments essentiels que les assureurs prennent très au sérieux. Ce n’est pas la même chose de couvrir les frais de réparation ou un éventuel vol lorsqu’il s’agit d’un vélo neuf, que lorsqu’il s’agit d’un vélo ayant plus d’années de vie ou lorsqu’on compare un vélo haut de gamme avec un vélo plus modeste.

De plus, l’utilisation qui sera faite du vélo influencera également l’assurance. Un deux-roues dédié à l’activité professionnelle aura une police plus onéreuse, car, à mesure que les niveaux d’exigence augmentent, les possibilités de perte augmentent. Le coût est faible s’il s’agit d’un vélo à usage privé, bien que le prix final dans ce cas dépende également du fait que le vélo est notre moyen de transport habituel ou que nous ne l’utilisons que sporadiquement.

 

Prise en charge des frais médicaux du conducteur

Il y a une croyance répandue que la sécurité sociale couvre les frais médicaux en toutes circonstances. Malheureusement, ce n’est pas le cas. En cas d’accident de la circulation, la responsabilité de la prise en charge de ces coûts n’incombe pas au système public de santé, mais aux compagnies d’assurance.

En ce sens, toute assurance de base couvrira toujours les dommages causés aux tiers, qu’ils soient compagnons ou qu’ils aient voyagé dans un autre véhicule impliqué dans l’accident, mais qu’arrive-t-il au conducteur qui a causé l’accident ? C’est à ce moment-là que le fait d’avoir la bonne assurance fait toute la différence. Le conducteur sera soigné dans le centre médical ou l’hôpital correspondant, mais s’il ne dispose pas d’une police d’assurance, il recevra une facture pour payer les frais générés par les soins fournis.

Il est vrai que la majorité des conducteurs choisissent cette option, mais il existe encore des cas où cette modalité n’est pas contractée dans le but d’économiser sur les assurances. Cependant, le bon marché peut être très coûteux, surtout dans ce cas, lorsque notre santé est en jeu, et en tenant compte du fait que les accidents de la route sans autre véhicule impliqué sont plus fréquents chez les motocyclistes.

Adaptez votre assurance à votre situation personnelle
Outre l’assistance routière, y compris le conducteur, qui ne devrait pas manquer dans votre assurance, il existe une multitude d’options que vous pouvez ajouter à votre police, en fonction de votre situation ou de vos objectifs. Une assurance est un produit vraiment personnalisé, qui donne la possibilité de le construire à votre goût pour répondre à vos besoins.

Si vous avez des enfants, par exemple, vous pouvez choisir un type de couverture pour vos proches en cas d’accident grave. De même, si votre moto était un véhicule occasionnel et devient votre moyen de transport habituel, il est conseillé de mettre à jour votre assurance pour bénéficier d’une couverture plus complète.

L’assurance moto à portée de main chez BBVA
Chez BBVA, vous trouverez l’assurance que vous recherchez pour les motos et cyclomoteurs d’une puissance inférieure à 150 ch. Il y a cinq modalités différentes, d’une tierce partie de base à une franchise tous risques avec différentes couvertures et la possibilité de contracter le Pack amélioré, avec lequel vous pouvez prolonger ces couvertures ainsi que leurs limites.

Si vous voulez en savoir plus sur le catalogue d’assurance moto de BBVA, n’hésitez pas à visiter nous pour consulter toutes les informations et choisir celle qui vous convient le mieux. Laissez-nous nous en occuper et ne vous souciez plus que de profiter de votre moto.

 

Meilleure assurance pour les motos 125cc

Éviter les embouteillages dans les grandes villes, la facilité de stationnement et le sentiment de liberté sont quelques-unes des raisons pour lesquelles les motos attirent de plus en plus d’adeptes. Les scooters et les motos de 125cc ont rempli nos routes. Cependant, toute légère distraction, de sa propre personne ou de celle d’un tiers, peut avoir des conséquences très graves. En raison de sa dangerosité, il est essentiel de souscrire une assurance, et pas seulement pour se conformer à la loi.

Considérations à prendre en considération avant de louer une police d’assurance motocyclette

Nous avons pleinement assimilé que ce n’est pas la même chose d’assurer une BMW qu’un siège, que ce n’est pas la même chose d’utiliser son véhicule pour travailler 8 heures par jour que de l’utiliser occasionnellement. En fonction de ces variables et de bien d’autres, nous devons contracter certaines couvertures ou d’autres. Quand on assure une moto, c’est la même chose. Par exemple, si vous allez l’utiliser tous les jours pour vous rendre au travail à 20 km de votre domicile, il est préférable de souscrire une assurance tous risques. S’il dort dans la rue, vous pourriez être intéressé par une couverture cambriolage.

 

Moto 125 CC, les meilleures garanties

Lorsque vous souscrivez une assurance sur votre moto 125cc, vous ne devez pas souscrire l’assurance la plus chère, ni celle de la compagnie la plus connue, ni celle qui offre toutes les garanties au monde. Idéalement, vous obtiendrez la police qui répond le mieux à vos besoins. De cette façon, vous aurez l’esprit tranquille en conduisant et vous économiserez sur votre assurance. L’assurance moto peut être de 3 types :

  • Aux tiers : C’est le moins cher mais aussi celui qui a le moins de couverture. C’est l’assurance de base pour se conformer à la loi. Vos couvertures le sont :
    Assurance responsabilité civile obligatoire.
    Assurance responsabilité civile volontaire.
    Défense juridique et demande de dommages-intérêts.
    Assurance accident pour le conducteur/occupant.
  • Étendue aux tiers : Complète l’assurance de base par des garanties plus spécifiques telles que l’assistance routière, le vol, etc.
  • Risque total : Il peut être sans franchise ou avec franchise. Dans ce second cas, un montant maximum est fixé dans lequel, en cas d’accident, l’assuré paiera ce montant pour couvrir les dommages causés. Si le montant est plus élevé, le montant restant sera pris en charge par l’entreprise. Indépendamment de l’un ou l’autre choix, cette modalité est la plus complète mais la moins courante. Il couvre tous les aspects ci-dessus ainsi que les dommages au vélo lui-même. Vous serez intéressé si votre vélo est très cher, et donc ses réparations aussi.

 

Comment puis-je améliorer mon assurance moto ?

Avant de souscrire la police, vous devez être bien informé sur les garanties complémentaires dont dispose la compagnie. Ils ne vous offriront pas tous la plupart des garanties complémentaires que nous allons détailler ci-dessous :

  • Incendie : L’assureur est responsable de la réparation ou de l’indemnisation si les dommages ne peuvent être réparés.
  • Équipement de l’automobiliste : Ils répareront ou remplaceront les vêtements et les accessoires en cas de dommages.
  • Assistance voyage : En cas de panne du véhicule, essayer de le réparer à ce moment-là et si ce n’est pas possible, l’apporter à l’atelier et transférer les occupants.
  • Assistance au conducteur : En cas d’accident, elle couvre le transport des blessés et les frais médicaux y afférents. Il devrait être essentiel de le louer car si vous subissez un accident dans lequel aucun tiers n’est impliqué, par exemple si vous tombez du vélo, la Sécurité Sociale ne s’en occupera pas.
  • Véhicule de remplacement : Si votre moto tombe en panne ou si vous avez subi un accident, ils vous en fourniront un autre avec des caractéristiques similaires pendant qu’ils répareront la vôtre.
  • Chômage : Si vous restez au chômage et répondez aux exigences de l’entreprise, l’assurance ne facturera pas la prime annuelle de votre police.
  • Vol : L’assurance prend en charge le vol ou le cambriolage de la moto mais généralement pas les dommages qui lui sont causés.
  • Possession d’un dispositif antivol : Si vous avez un localisateur GPS sur votre vélo ou si vous avez une alarme, vous le remarquerez dans le prix.
  • Augmenter la franchise : Si vous avez ou voulez avoir une assurance tous risques, vous pouvez mettre une franchise plus élevée. De cette façon, le cousin va descendre. Mais attention, en cas de dommage ou d’accident jusqu’à ce montant, vous devrez vous en occuper vous-même.
  • Assister à des cours : Il y a des entreprises qui offrent de bons rabais si vous suivez des cours de conduite de motocyclette.

 

Clefs pour trouver une assurance bon marché de motocyclette

L’âge du motocycliste, ses années d’expérience, son histoire et les caractéristiques spécifiques du véhicule généreront un prix ou un autre lors de l’assurance de votre moto. Pour souscrire une police bon marché, le plus important est de comparer les différentes compagnies. Avec le comparateur d’assurance moto d’Acierto.com, vous pourrez analyser en moins de 2 minutes les 20 compagnies d’assurance les plus importantes sur le marché dans ce secteur et contracter celle qui répond le mieux à vos besoins.

De quel permis ai-je besoin pour conduire une moto 125cc ?
125 motos peuvent être pilotées avec 2 types de permis :

  • Permis B : C’est le permis qui permet de conduire un utilitaire mais en plus vous pourrez conduire une moto de 125cc dès que vous aurez plus de 3 ans d’ancienneté. Pour l’obtenir, il faut passer un examen théorique et un examen pratique.
  • Permis A1 : Permet de conduire des motos sans side-car jusqu’à 125cc avec une puissance maximale de 11kW. Il peut être obtenu à partir de l’âge de 16 ans et pour cela vous devrez passer le même examen théorique que pour le permis de conduire et un examen spécifique sur les motocyclettes. Bien sûr, il y aura aussi un test pratique.

 

Conseils pour les motocyclistes novices

Comme nous l’avons dit plus haut, toute personne titulaire d’un permis de conduire (permis B) depuis plus de 3 ans peut conduire une moto jusqu’à 125cc, mais sommes-nous prêts à le faire si nous n’avons jamais conduit une moto ? Prend note des recommandations suivantes :

  • Achetez le bon équipement : n’économisez pas sur votre sécurité. Un bon casque intégral ou une bonne veste avec protections peuvent vous sauver en cas d’incident.
  • Ne soyez pas pressé et prenez des précautions extrêmes : Laissez une distance de sécurité suffisante, utilisez vos indicateurs bien à l’avance si vous changez de voie, etc.
  • Pratique : Essayez d’abord de la conduire dans des endroits moins bondés où vous pouvez pratiquer différentes manœuvres et si vous avez besoin d’aller à deux ou trois cours dans une auto-école.